Traversée de la France, petit bilan

 

Et pourquoi pas un petit bilan de notre traversée de la France à pied, en quelques chiffres révélateurs...

Parce que oui, et ce même si on a encore un peu de mal à y croire, notre marche est bel et bien terminée ! La Corse nous a laissée un peu sur notre faim, la faute à une météo et à un enneigement qui nous ont contraints à mettre précocement fin à l’aventure.

Mais peu importe, l’objectif initial était de relier Hendaye à Menton… et ça, ça était un pur plaisir (presque) du début à la fin. Pour marquer le coup, voici donc un petit aperçu de cette « balade » sur le continent (comme ils disent en Corse) :

 

 

 

_ 88 jours entre Hendaye et Menton (du 12 juillet au 07 octobre 2020)

 

_ 77 jours de marche

 

_ 11 jours de « repos » (voulus ou contraints, comme pendant la catastrophe dans les Alpes-Maritimes)

 

_ 39 nuits en bivouac (c’est-à-dire en pleine nature)

 

_ 14 nuits en camping

 

_ 35 nuits en refuge, gîte, hôtel ou maison d’hôtes

 

_ 55970 mètres de dénivelé positif (soit l’équivalent d’une « ascension » de près de 60 km entre le point bas et le point haut)

 

_ 55970 mètres de dénivelé négatif (et oui, on est parti au niveau de la mer pour finir… au niveau de la mer)

 

_ 39 journées sans prendre de douche (dont tout de même 9 avec toilette en rivière !)

 

_ 7 parcs nationaux et naturels régionaux sur notre parcours (Pyrénées, Pyrénées-Ariégeoises, Haut-Languedoc, Grands Causses, Cévennes, Baronnies Provençales, Mercantour)

 

_ 500 millimètres de précipitations qui se sont abattues en 24h sur la vallée de la Roya, le 02 octobre dans les Alpes-Maritimes

 

_ 1474 : le nombre de kilomètres parcourus (soit 19,14 kilomètres par jour en moyenne)

 

Des chiffres, des chiffres… mais n’oublions pas que l’essentiel était ailleurs, dans l’envie de côtoyer au plus près la riche biodiversité qui peuple encore notre beau pays. Dans le fond, peu importe les kilomètres puisque ce sont surtout les rencontres privilégiés avec les paysages, la faune et la flore qui resteront à jamais gravées dans notre mémoire.

 

D’ailleurs, en parlant de biodiversité, j’attire votre attention sur le fait que nous avons pu récolter 1020 euros en faveur de l'association Humanité et Biodiversité... et par là même soutenu les initiatives qui vont vers un renouveau de nos relations avec le monde vivant. Même si l'objectif était de 1474 euros pour relever le défi de

1 km = 1 euro , nous sommes heureux d'avoir partagés un bout de chemin avec cette belle association.

 

 

Max

Écrire commentaire

Commentaires: 0