Le génie des arbres ; Emmanuelle Nobécourt

      Enfin un bon documentaire sur l'extraordinaire adaptation des arbres à leur environnement ! Pédagogique, bourré d'informations toutes plus surprenantes les unes que les autres, aussi vivant que les plantes dont il parle, le film à tout pour nous permettre de voir d'un autre œil le monde végétal. Alors que certains scientifiques comme Frans de Waal, notamment dans Sommes-nous trop bêtes pour comprendre l'intelligence des animaux ?, commencent à peine à évoquer l'intelligence chez l'animal sans se faire rire au nez, voilà que d'autres ont un coup d'avance : et si l'on pouvait également parler d'une forme d'intelligence dans le règne végétal (...)

 

Lire la suite...


Derniers numéros de Terre Sauvage

    A croire que Terre Sauvage souhaite me voir débarquer dans le bureau de ma compagne pour soigner une  grosse déprime ! Depuis début mars, le magazine semble s'attaquer "sauvagement" à mes instincts de voyageurs les plus ardents... instincts quelque peu confinés pendant la période que nous traversons !

 

     Ça a commencé avec le tigre, mon félin "préféré" quand j'étais petit. Depuis l'enfance, j'ai pu apercevoir dans leurs milieux naturels le lion, le léopard et le guépard en Namibie, mais jamais je n'ai eu l'occasion de tenter ma chance pour apercevoir un tigre lors de mes voyages au Népal et en Inde.

    Puis est venu le Mercantour, l'un de mes parcs de prédilection en France. Entre influences alpines et méditerranéennes, l'environnement n'a pas son pareil dans le Mercantour. J'aurai normalement, si tout se passe comme prévu, la chance de réarpenter ces montagnes splendides pour clore en apothéose la traversée de la France à pied que nous entreprendrons avec Justine à partir de juillet (...)

 

Lire la suite...


Raviver les braises du vivant ; Baptiste Morizot

Je suis tombé un peu par hasard sur ce texte de Baptiste Morizot, le philosophe a qui l’on doit l’excellent essai Sur la piste animale. Ecrites l’année dernière, ces 26 pages avaient pour vocation de défendre le projet de Réserve de vie sauvage, Vercors vie sauvage, de l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages). Grâce aux mobilisations, aux dons et aux adhérents de l’association, la réserve a heureusement vu le jour cette année. Je vous invite d’ailleurs à prendre connaissance du formidable travail de l’ASPAS, qui cherche à redonner de la place et de la liberté au monde sauvage alors que de nos jours le bétonnage de la France se poursuit inexorablement.

 

Je ne pourrais mieux vous inciter à prendre connaissance de cette merveilleuse réflexion qu’en vous en proposant deux extraits. Outrepassant largement la défense du projet de l’ASPAS (...)

 

Lire la suite...

 


Magazine Terre Sauvage

Un magazine mensuel sur le monde sauvage ? 12 numéros par an ? Mais que peuvent-ils y raconter ? Eh bien plein de choses intéressantes, et ce chaque mois !

 

 C'est que le sauvage, que l'on a trop tendance dans notre ontologie moderne à considérer comme une entité figée à part entière, un gros bloc en-dehors du champ humain, est en réalité d'une complexité et d'une richesse folle. Et je ne parle pas seulement du nombre d'espèces, chacun sait qu'il y en a des millions sur Terre malgré le début d'une potentielle 6ème extinction de masse ; extinction dont je ne préfère pas une fois encore rappeler le responsable. Je pense plutôt aux myriades de milieux naturels différents les uns des autres (du désert à la jungle) dans lesquels les animaux se sont installés ; aux processus d'adaptation qu'ils développent pour répondre aux défis de leur environnement (les longues pattes des lézards des sables faisant office de « raquettes » par exemple) ; et même aux cultures spécifiques que des groupes différents d'une même espèce se transmettent de génération en génération par apprentissage (comme les techniques de chasse qui n'ont rien à voir d'un groupe d'orque à un autre).

Alors comme le sauvage ne se résume pas à une planche de biologie (...)

 

Lire la suite...


La France fête Noël en tuant des loups ; ASPAS-NATURE

 A l'heure où la France n'a que le mot retraite à la bouche, un important arrêté ministériel en discussion passe sous les radars de l'information. Cela dit, même sans les débats incessants sur les retraites, en aurait-on vraiment discuté puisqu'il ne s'agit « que » de l'avenir des loups dans l'hexagone ? L'arrêté en question veut prolonger pour 2020 une « dérogation exceptionnelle » autorisant l’abatage d'une centaine de loups... sur une population de 500 ! L'heure est grave.

 

C'est pourquoi je relaie ici l'article de l'ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) donnant quelques clefs pour comprendre la problématique du loup en France (...)

 

Lire la suite...


faunesauvage.fr

 Allons-y franchement, ce site internet fait en quelque sorte office de Bible pour les amoureux du sauvage. Et comme toute bonne bible, mon livre Géologie, faune et flore de Namibie y est présenté... Enfin, c'est surtout le foisonnement, et le mot n'est pas assez fort, de rubriques et de contenus qui est susceptible de lui faire accéder à ce rang enviable.

 

En effet, sur faunesauvage.fr, on trouve tout ce qui a trait au sauvage, des livres aux associations de défense de la nature en passant par des articles de presse et des agences de voyage spécialisées dans l'observation animalière. Et j'en oublie (...)

 

Lire la suite...


UNe espèce à part ; Franck Courchamp et Clément Morin

 En voilà une belle initiative ! Diffusée sur Arte et composée de 10 épisodes de 3 minutes, la mini série d'animation Une espèce à part se donne pour objectif de remettre l'Homme à sa place dans le cosmos. Au contraire de ce que laisse entendre le titre, cette place est révélée comme insignifiante, ainsi que le suggère les conclusions de (presque) chaque partie. Presque, car le dernier épisode porte la question épineuse, et d'actualité, de l'impact très néfaste de cette espèce « immature » (comme décrite dans la série) sur sa propre planète. Une question tout sauf... insignifiante !

 

 Franck Courchamp (écriture) et Clément Morin (réalisation) renvoient donc à sa place le vilain petit canard de l'évolution, comme je le décris dans le préambule de ce site, et ce à plusieurs niveaux (...)

 

Lire la suite...