Les racines du ciel ; Romain Gary

 « Considéré comme le premier roman écologique », Les Racines du ciel a été récompensé du Prix Goncourt en 1956. Romain Gary, son auteur, alias Romain Kacew de son vrai nom, livre ici une œuvre visionnaire sur les ravages que l'Homme moderne fait subir à la nature.

 

 Par l'intermédiaire du combat de son personnage principal, Morel, pour les éléphants d'AEF (Afrique Equatoriale Française, ancienne entité administrative coloniale d'Afrique centrale), Romain Gary dresse le portrait d'une terre sauvage africaine aux proies à l'économie coloniale capitaliste, aux croyances et aux besoins des populations autochtones, et aux nationalistes africains.

 

Bien au-delà de la « simple » dénonciation, le récit souhaite nous amener à intégrer, ou plutôt à puiser au plus profond de soi, les forces salvatrices que le sauvage est susceptible d'apporter à l'humain. Là où le discours dominant actuel exhorte l'Homme à préserver les ressources pour sa propre survie, Gary nous invite aussi à concevoir la vie sauvage comme une composante constitutive de notre humanité (...)

 

Lire la suite...