Traversée France

Récit du 29 août au 3 septembre Voilà 50 jours que nous marchons : Un signe du destin ? Sûrement... Nous avons conditionné notre venue à un mariage, du côté de Marvejols, à notre avancée. Et comme un miracle nous sommes arrivés au Caylar, au bord de l'autoroute A75, le vendredi soir. Un petit aller-retour en covoiturage, d'une heure à peine, et nous pouvons faire la fête samedi soir ! Un timing inespéré ! La tête et les jambes encore dans le coton, la voiture nous dépose le...
Récit du 24 au 28 août Voilà 44 jours que nous marchons : 44 jours que nous marchons... Ça commence à avoir de la gueule, non ? Même si on ne fait pas ça pour le chiffre ou la gloire, il y a forcément un brin de fierté à se dire que nous ne nous déplaçons qu'à la force de nos jambes, en autonomie, depuis Hendaye, depuis le 12 juillet. Dans les Pyrénées, nous n'avions pas encore la franche impression de traverser la France. Tous les jours ou presque, des gens croisés ici et là...

Récit du 14 au 23 août : Voilà 41 jours que nous marchons : Pour ceux qui suivent un peu, ils pourront noter une ellipse d'une certaine amplitude dans le récit. Effectivement, j'ai fini le précédente épisode par " Voilà 33 jours que nous marchons "... Feignantise ? Manque de temps pour écrire ? Pas d'intérêt sur cette partie ? En fait un peu de tout ça... et en même temps pas vraiment. C'est que le retard s'accumule, que certaines etapes finissent tard, que des courageux nous...
Récit du 10 au 13 août Voilà 30 jours que nous marchons : Aujourd'hui, grosse étape : 3 km, + 100 m de dénivelé, le tout en 45 minutes de marche bien tassées ! 2 raisons à cet effort extrême. D'une, nous crapahutons comme des isards depuis Gavarnie (jour 20) : 9 jours avec de bons dénivelés et trois derniers jours torrides qui pèsent sur l'organisme (enfin pour moi en tout cas, le Terminator qui m'accompagne étant frais comme un gardon). De deux, la chaleur ne va pas s'estomper de...

Récit du 03 au 09 août Voilà 23 jours que nous marchons : Aujourd'hui, journée de transition... Il en faut ! Nous sortons pour de bon du Parc National des Pyrénées (un petit pincement au cœur), et pas de la meilleure des manières. On se tape la route goudronnée D929 en fond de vallée, les autres options demandant de repartir haut en montagne. Il fait moche et nous voulons avancer plus rapidement vers l'Est, vers Bagnères-de-Luchon, alors nous prenons notre mal en patience et...
Récit du 29 juillet au 2 août Voilà 18 jours que nous marchons : Cette matinée couverte nous réserve 2 cols pour le prix d'un. Ce n'est pas plus cher et on passe une belle heure en Espagne sur un sentier quasi à niveau entre le col d'Arratille et celui des Mulets. Derrière ce dernier, retour côté français et surprise de taille : le Vignemale, plus haut sommet français des Pyrénées ! Redescendus en fond de vallée au refuge des Oulettes de Gaube, à 2150 m, j'ai comme une vision...

Récit du 25 au 28 juillet 2020 Voilà 14 jours que nous marchons : Il faut l'avouer, quitter ce matin notre petit nid douillet n'est pas évident. Comme deux jeunes oiseaux qui doivent sauter dans le vide pour la première fois, nous descendons à reculons les marches de notre petite maison d'hôtes. Après la dure mise en jambe de 12 premiers jours de traversée sans journée de pause, les deux nuits passées dans le petit village pyrénéen de Borce, pas touristique pour un sou et ultra...
Récit du 18 au 24 juillet 2020 Voilà 8 jours que nous marchons : Tôt le matin, nous sortons de la tente et quittons notre bivouac de bord de rivière. Même si nous ne savons pas exactement où nous nous arrêterons ce soir, l'étape promet d'être longue. Depuis hier, le soleil semble enfin s'être installé durablement sur le Pays Basque. La montée vers le plateau d'Irau, bien qu'encore à l'ombre, me fait transpirer une quantité d'eau effarante. Depuis une semaine, je ne me soulage que...

Récit du 12 au 17 juillet 2020 30 secondes que nous marchons : Près du phare d'Hendaye : vers l'ouest l'Atlantique à perte de vue ; au sud l'Espagne au-delà de l'embouchure de la Bidassoa ; au nord la plage de la ville, la France qui présente sa grandiose côte jusqu'à la mer du Nord ; à l'est les collines vertes du Pays Basque, la France qui déroule ses magnifiques terres jusqu'à Menton, à l'extrême sud-est, à la frontière avec l'Italie... Malgré la météo pour le moins maussade...
Marcher c'est bien... mais c'est encore mieux si ça permet de soutenir les initiatives qui œuvrent pour préserver les espaces naturels dans lesquels nous allons marcher ! Humanité et Biodiversité fait parti de celles-ci.

Afficher plus